Le Chèque Santé, nouveauté 2015

Parmi les titres prépayés, on connaissait les chèques-vacances et les chèques-déjeuner, voici désormais le Chèque Santé, qui a vocation à financer le reste à charge des prestations de santé peu ou pas remboursées. On vous dit tout sur le petit nouveau de l’année 2015.

 

La santé, première préoccupation des français

Selon une étude réalisée par l’Ifop pour l’agence Capital Image publiée le 28 décembre, pour 71% des Français, la santé est la clé du bonheur, devant l’amour (50%), le fait d’avoir des enfants (29%) ou de « gagner suffisamment d’argent » (21%). Elle est notamment plébiscitée par 85% des plus de 65 ans (57% des 18-24 ans). Pourtant, 35% des Français renoncent aux soins par manque de moyens et 300 000 professionnels de santé et thérapeutes ne sont pas remboursables (ostéopathes, nutritionnistes, etc.). On estime ainsi que 600 euros par an restent en moyenne à la charge des ménages après remboursement.

 

Promouvoir la prévention

Face à ce constat, la jeune start-up Care Labs lance le Chèque Santé, avec un objectif simple mais ambitieux : rendre la santé accessible à tous. Vincent Daffourd, l’un des initiateurs du projet, l’affirme : « Il est temps de passer d’un modèle tout curatif à un modèle préventif : cela représente des dizaines voire des centaines de millions d’euros de coûts évités ». En effet, l’absentéisme des salariés, dont la première cause est leur état de santé, a un coût pour les entreprises. Vincent Daffourd en est persuadé : « Un salarié bien dans sa peau et en bonne santé est plus productif mais également plus volontaire dans son travail. Valoriser l’humain dans l’entreprise peut permettre de réduire l’absentéisme et engendrer une meilleure performance. Alors pourquoi s’en priver ? D’autant qu’une politique salariale responsable permet à l’entreprise de bénéficier d’une meilleure image et donc d’une plus grande attractivité auprès des partenaires, clients et personnels ». Une opinion appuyée par une étude de l’Agence Européenne pour la santé et la sécurité au travail, 1€ investi dans la prévention équivaut à 13€ de bénéfice net.

 

Qu’est-ce que le Chèque Santé ?

Chèque Santé est un outil de management social proposé aux entreprises, aux comités d’entreprise, aux collectivités à l’attention de leurs salariés ou usagers. Il permet de financer le reste à charge des prestations de santé peu ou pas remboursées. L’entreprise ou la collectivité adhère au dispositif et ouvre un compte individuel et nominatif à chacun de ses collaborateurs du montant de son choix. Ce « crédit santé » est soit cofinancé par l’entreprise et l’employé selon une clé de répartition de son choix, soit financé intégralement par l’employeur. En plus de l’aspect préventif, le Chèque Santé est défiscalisé et exonéré de charges sociales et patronales jusqu’à un plafond de 158 euros par an et par salarié, sans date limite d’utilisation. L’entreprise devra en revanche verser à Care Labs l’équivalent de 3% des montants distribués. Côté employé,  les sommes sont exonérées d’impôts.

Comment marche le Chèque Santé ?

Le Chèque Santé peut s’utiliser pour les frais qui ne sont couverts ni par la sécurité sociale ni par la mutuelle. En clair il est utilisable pour régler un coach de sport, un opticien ou encore un ostéopathe faisant partie de l’annuaire de Chèque Santé,  avec un objectif à 100 000 professionnels de santé dans toute la France d’ici fin 2015. Tous les salariés des secteurs publics et privés sont susceptibles de bénéficier du Chèque Santé si leur entreprise ou leur CE le leur propose. Concrètement, le Chèque Santé peut prendre la forme d’une carte de crédit ou d’une application mobile. Le professionnel de santé sera réglé directement sur son compte bancaire en 48 heures.

Source illustration : ©Isabelle Perrin